Comment les carrés au fruit BeeA améliorent vos performances sportives ?

BeeA et PERFORMANCE

 

nutrition cyclisme et cyclotourismeenduro et nutrition pendant l'effort

 

L’effort physique est un consommateur de substrat énergétique, qui puise ses ressources dans les stocks que l’on retrouve, notamment pour les glucides, en grande partie dans les muscles et le foie.

Pour un effort court et très intense, les stocks seront suffisants pour palier à cette consommation accrue liée à l’activité physique. Or il a été prouvé dans plusieurs études, qu’un effort prolongé peut être amélioré par un apport exogène (en complémentation) de glucides. Cette amélioration porte sur deux paramètres :

VTT ENDURO ALIMENTATION

 

Une INTENSITE développée plus importante

 

En effet, sur des efforts continus, à partir d’une heure d’exercice, ou sur des efforts intenses plus courts mais répétés, un apport en glucides améliore significativement les performances de l’athlète(1).

Une étude a même mis en évidence que le simple fait d’offrir en bouche la sensation de sucre, améliore les capacités sur un effort de contre la montre. Il a été expliqué que des capteurs sensoriels informent l’arrivée du sucre au cerveau.Ce dernier va donner l’ordre d’accroitre la motivation et de libérer des ressources énergétiques, avant même l’ingestion de celles-ci(2).

Donc outre l’apport énergétique, un mécanisme intrinsèque libère un potentiel physique alors bridé si un apport en glucide n’est pas réalisé, et cela même sur un effort intense et relativement court. 

endurance vtt nutrition

 

 Une meilleure ENDURANCE 

 

L’apport exogène de glucides retarde la sensation de fatigue, permettant d’accroitre la durée de l’exercice (3).

De plus, l’étude de Cogan et Coyle confirme que l’augmentation des concentrations plasmatiques de glucose, pendant un exercice prolongé d'intensités variables complété avec des glucides, épargne le glycogène musculaire et augmente l'endurance aérobie en retardant l’arrivée de la fatigue (4).

enduro feminin vtt nutrition BEEA

  

Conseils BeeA sur des épreuves sportives

 

Un carré BeeA toutes les 45 minutes aura un impact important sur votre concentration de glucose plasmatique. Il améliorera vos performances et limitera la déperdition de votre stock, permettant une meilleure endurance.

Privilégier les carrés Datte et Banane pour les efforts plus intenses, qui ont une concentration énergétique plus élevée.

Le carré BeeA Abricot sera le bienvenu, avec ses sources importantes de micronutriments et son index glycémique plus faible, quelques dizaines de minutes avant votre effort.

Le carré Figue plus riche en fibres,aura plus sa place en fin d’exercice pour profiter pleinement de tous ses bienfaits et optimiser la récupération, ou au cours d’exercices prolongés. En effet sa concentration naturelle en sel vous permettra de palier les pertes engendrées par une sudation allongée.

Pour optimiser l’apport en glucides vous pouvez compléter par une boisson sucrée : par exemple diluer dans de l’eau de la Rapadura appelée aussi Panella (sucre de canne non raffiné), à hauteur d’une consommation de 30g par heure, accompagnée d’un peu de jus de citron et une légère pincée de sel de mer naturel.

ALIMENTATION NATUREL ET PERFORMANCE 

 

Les avantages BeeA

 

Un complexe naturel de fructose et glucose.

Du fruit séché en pâte pour une meilleure assimilation, en conservant toutes les vertus des fruits naturels.

Un format qui permet un dosage précis et régulier.

Un apport en électrolytes (sels minéraux), oligo-éléments et vitamines, naturellement présents et indispensables à l’activité contractile des muscles, en plus de l’énergie nécessaire à l’activité physique.

Les carrés BeeA sont à base d’aliments naturels et alcalinisant, afin de réduire l’acidité dans l’organisme provoquée entre autres par l’effort physique.

4 goûts, 4 saveurs, pour multiplier le plaisir des sens de ceux qui le souhaitent, et ajouter les différentes qualités de chaque ingrédient.

 

Carré beea encas sain

 

 

(1)   Jackson D.A., Davis J.M., Broadwell, M.S. Effects of carbohydrate feeding on fatigue during intermittent high-intensityexercise in males and females. Med Sci Sports Exerc 1995 ; 27 : S223.

(2) Carter JM Jeukendrup AEJones DAThe effect of carbohydrate mouthrinse on 1-h cycle time trial performanceMed Sci Sports Exerc. 2004 Dec;36(12):2107-11.

(3) Murray R., Eddy D.E., Murray R.J., Seifert J.G., Paul G.L., Halaby G.A. The effect of fluid and carbohydrate feedingduring intermittent cyclingexercise. Med Sci Sports Exerc 1987 ; 19 : 597-604

(4) Coggan, A. R., & Coyle, E. F. (1991). Carbohydrate ingestion duringprolongedexercise: Effects on metabolism and performance. Exercise and Sport Sciences Reviews19, 1-40.

Copyright @Lapierrezippcollective and the photographer's crédit @jbliautard & @genepifilm, Athletes Adrien Dailly & Chloé Gallean
 
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre